Sitemap

Reseaux sociaux
  • Twitter
  • Facebook
Signez la pétition
Pour nous contacter par ecrit

Observatoire de la théorie du Genre
34 rue Emile Landrin
92100 Boulogne

Contactez-nous

Ouvrir les yeux
sur la theorie du genre.

Vous êtes ici:

Observatoire de la theorie du genre

  • 20
    jan

    Aidez-nous à financer un documentaire vidéo pour faire connaître la tragique histoire du premier cobaye de la « théorie du genre ».

    L’Observatoire de la théorie du genre travaille, depuis plusieurs semaines, sur l’écriture, la réalisation et la production d’un documentaire vidéo d’une quinzaine de minutes présentant la tragique histoire de David Reimer.

    Synopsis.

    Suite à une opération chirurgicale ratée, le petit Bruce Reimer, âgé de neuf mois, a le pénis irrémédiablement endommagé. Ses parents, ne sachant que faire, finissent par se tourner vers le Pr. John Money qui avait acquis une certaine notoriété grâce à son travail sur les enfants « intersexes » au sein du centre universitaire John Hopkins de Baltimore.

    Ce dernier pensait que l’identité sexuelle des enfants, garçon ou fille, était suffisamment plastique, durant les premières années de la vie, pour permettre de réassigner un nouveau genre à un enfant grâce à un suivi médical (prise d’hormones), psychologique (une thérapie) et culturel (rôle de l’environnement et des parents). Le Pr. Money réussit à convaincre les parents du petit Bruce qu’il serait plus heureux s’il devenait une petite fille.

    C’est ainsi qu’il entreprit de transformer le petit Bruce, âgé alors de 22 mois, en « Brenda ».

    Après opération, il suivit en thérapie la « nouvelle » petite fille durant plusieurs années pour la convaincre de sa nouvelle identité, mais aussi pour l’étudier.

    Les avocats de la théorie de genre, qui aujourd’hui encore s’appuient sur l’expérience de Money pour légitimer leurs thèses, oublient toujours de préciser ce qui est arrivé à la petite Brenda.

    Malgré les traitements hormonaux et la thérapie, Bruce devenu Brenda n’a jamais réussi à se sentir bien dans sa peau. À 13 ans, il ou elle manifesta des tendances suicidaires.

    Face à la détresse de leur enfant, les parents de « Brenda » furent amenés à lui révéler la vérité sur sa réassignation de genre et « Brenda » entreprit une nouvelle transformation pour redevenir un garçon et demanda à ce que désormais on l’appelle « David ». En 1997, David se soumit à un traitement pour inverser la réassignation, avec injections de testostérone, une double mastectomie et deux opérations de phalloplastie.

    Cette malheureuse expérience marqua profondément David Reimer qui décida de rendre publique son histoire. Il publia, en 1997, un livre dans lequel il témoigna des conséquences néfastes de ces thérapies afin d’éviter que d’autres enfants subissent les mêmes traitements. En 2004, David Reimer, toujours fragile, finit par se suicider.

    La mort tragique de David Reimer aurait dû servir de leçon aux apprentis sorciers de la théorie du genre. Malheureusement, ils ont préféré oublier ce triste épilogue et continuent, aujourd’hui encore, à le cacher pour ne pas discréditer leur théorie.

    C’est pour cela, que nous avons besoin de vous pour produire un documentaire et assurer sa diffusion la plus large possible.

    Calendrier et avancée du projet

    mis à jour le 20 janvier 2014.

    Novembre 2013

    - lancement du projet

    - Recherche et vérification des sources

    Décembre 2013

    - Ecriture du scénario

    - Négociation des droits de diffusion

    Janvier 2014

    - Début du montage

    Février 2014

    - Fin du montage et post-production

    Mars 2014

    - Mis en place d’un plan de communication

    - Diffusion du documentaire sur internet

    Pour assurer la production de ce documentaire, nous avons besoin d’aide.

    Vous pouvez faire un don à l’observatoire pour financer ce projet spécifique via ce lien Paypal ou par chèque à l’ordre de l’UNI en précisant en objet « documentaire Reimer », adressé à UNI - 34 rue Emile Landrin 92100 Boulogne Billancourt.

    Pour chaque don supérieur ou égale à 50 euros, vous recevrez symboliquement une carte de « co-producteur »,

    Pour chaque don supérieur ou égale à 100 euros, si vous le souhaitez votre nom sera inscrit au générique de ce documentaire.

    Encore merci pour votre aide et votre soutien.

Nous Suivre sur Dailymotion

Mes amis sur Facebook

Nous suivre sur Twitter