Sitemap

Reseaux sociaux
  • Twitter
  • Facebook
Signez la pétition
Pour nous contacter par ecrit

Observatoire de la théorie du Genre
34 rue Emile Landrin
92100 Boulogne

Contactez-nous

Ouvrir les yeux
sur la theorie du genre.

Vous êtes ici:

Actualités

  • 13
    sep

    L’Allemagne consacre le « genre indéterminé »

    Le 1er novembre 2013, l’Allemagne deviendra le premier pays européen à reconnaître la possibilité d’un genre « indéterminé » pour les enfants dits « intersexués », c’est-à-dire les bébés pour qui il est difficile de déterminer avec certitude s’ils sont fille ou garçon. Cette décision fait suite à une recommandation de la cour constitutionnelle allemande pour qui « la reconnaissance du genre "ressenti et vécu" doit être un droit personnel et humain » .

    L’Allemagne, de fait, est la première en Europe à consacrer légalement le principe selon lequel il est possible pour un humain de ne naître ni mâle ni femelle. Comme le rapporte le quotidien « The Guardian », les personnes de sexe « indéterminé » auront la possibilité à n’importe quel moment de leur vie de s’identifier homme ou femme, et ainsi de changer leur catégorisation sur leur certificat de naissance. Mais ils pourront également choisir de garder leur genre indéterminé .

    En France, les associations LGBT prêtes à la surenchère

    Une décision qui, loin de satisfaire les représentants des associations transgenres en France, alimente un peu plus leurs revendications. Ainsi, la militante transsexuelle Camille Barré, proche du parti communiste et candidate malheureuse aux dernières élections législatives, regrettait-elle au micro du mouv’ que «  cet accès au troisième genre soit limité aux personnes étant considérées comme ayant une anomalie ou une différence qui ne pourrait pas rentrer dans les cases normatives. » . Une analyse partagée par le sociologue Eric Fassin, l’un des tenants français de la théorie du genre, qui estime que le dispositif allemand revient à dire « que l’on confie leur destin aux médecins » . Une dimension non acceptable pour ceux qui prétendent que chacun devrait pouvoir déterminer son genre librement, au gré de ses désirs et ressentis, et indépendamment de son anatomie. Dans l’esprit des militants français, le genre indéterminé doit être une possibilité offerte à tout le monde et non aux seuls personnes nées intersexuées.

Nous Suivre sur Dailymotion

Mes amis sur Facebook

Nous suivre sur Twitter