Sitemap

Reseaux sociaux
  • Twitter
  • Facebook
Signez la pétition
Pour nous contacter par ecrit

Observatoire de la théorie du Genre
34 rue Emile Landrin
92100 Boulogne

Contactez-nous

Ouvrir les yeux
sur la theorie du genre.

Vous êtes ici:

Actualités

  • 26
    mar

    Ligne Azur : Peillon recule, ses amis LGBT contre-attaquent

    Il semble que Vincent Peillon, face à la pression des parents et aux actions menées par l’Observatoire, soit en train de faire disparaître le renvoi à la Ligne Azur des documents officiels. Cela confirme les informations que nous avions déjà publiées (voir notre article) et qui montraient comment le ministère tentait de maquiller les documents officiels pour désamorcer la colère des parents.

    Mais il faut rester vigilant : les lobbies militants semblent déterminés à continuer à faire pression sur les pouvoirs publics pour diffuser la propagande du Genre? auprès de nos enfants. Pour preuve, les extraits de cette lettre envoyé par le lobby LGBT au Ministre de l’Education Nationale et relayés par le Café Pédagogique :

    " Alors que nous avions l’espoir qu’enfin la question des discriminations relatives à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre avait été prise en compte dans toutes ses dimensions par le ministère de l’Education nationale, après près de deux années de travail, la majorité des actions initiées dans le domaine de l’éducation n’ont pas abouti : éducation à la sexualité, charte d’intervention, refonte de la circulaire de 2003, propositions pour le primaire, lutte contre le harcèlement (une mallette pédagogique de lutte contre les LGBTphobies et un scénario de clip vidéo ont été élaborés pour finir aux oubliettes)…", écrit le collectif.
    " Pire, nous apprenons avec consternation que vous auriez choisi de faire encore moins bien que vos prédécesseurs des gouvernement précédents, en décidant de ne pas faire apparaître sur les affiches et sur le site du ministère un lien direct sur le site de Ligne Azur
    " [1]

    Il s’agit donc de maintenir la pression. Nous demandons au Ministre de clarifier sa position, notamment au sujet de l’agrément national qu’il avait accordé en 2012 au site militant « La ligne azur » pour lui permettre d’intervenir dans les établissements scolaires.

    Ensemble, restons mobilisés.

Nous Suivre sur Dailymotion

Mes amis sur Facebook

Nous suivre sur Twitter