Sitemap

Reseaux sociaux
  • Twitter
  • Facebook
Signez la pétition
Pour nous contacter par ecrit

Observatoire de la théorie du Genre
34 rue Emile Landrin
92100 Boulogne

Contactez-nous

Ouvrir les yeux
sur la theorie du genre.

Vous êtes ici:

Actualités

  • 28
    avr

    RTL-Le Figaro, Vincent Peillon en porte-à-faux sur la théorie du genre

    Invité, dimanche 28 avril, du "Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro," alors que la mobilisation contre la théorie du genre grandit, Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale a été obligé de prendre un peu de distance avec la politique qu’il a jusqu’à présent encouragée.

    Rappelons, que le 4 janvier dernier, Vincent Peillon adressait une circulaire à l’ensemble des recteurs pour leur demander " de s’appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités" afin de lutter "contre les stéréotypes de "genre". "Genre?", le mot était alors utilisé pour la première fois dans un texte officiel du ministère.

    Depuis, l’observatoire de la théorie du genre note une influence grandissante des militants de la théorie du genre au sein du ministère de l’éducation nationale : rédaction des manuels scolaires, expérimentation des crèches neutres,volonté de débaptiser les maternelles, etc...

    Cela a aboutit notamment à l’adoption, en première lecture du projet de loi sur la refondation de l’école, d’un amendement défendu par Julie Sommaruga, député PS, visant à assurer " les conditions d’une éducation à l’égalité de genre". L’objectif pour cette parlementaire socialiste est, grâce à ce nouvel enseignement, de déconstruire les stéréotypes sexués « afin de substituer à des catégories comme le sexe ou les différences sexuelles, qui renvoient pour le coup à la biologie, le concept de genre qui lui, au contraire, montre que les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas fondées sur la nature, mais sont historiquement construites et socialement reproduites. » Regarder la vidéo.

    Vous êtes plus de 150 000 à avoir signé notre pétition exigeant la suppression de cet amendement.
    faire signer cette pétition

    Cette extraordinaire mobilisation n’est certainement pas étrangère à la prudence désormais affichée par le ministre qui parle de " simple confusion", déclarant que pour lui, le terme "genre" ne serait qu’un synonyme de "l’égalité entre les filles et les garçons". Il a même affirmé, durant cet entretien : « Je suis contre les théories du genre quand elles vont jusqu’à la négation de la différence sexuelle. » Alors, pourquoi s’entêter à préférer le terme de "genre"à celui de "sexe" ? Pourquoi, confier à des militants de la théorie du genre le soin de réfléchir aux futurs manuels, ou même au programme des cours, bientôt obligatoire, d’éducation à la sexualité ?

    Afin de rassurer les français et notamment les parents d’élèves, nous demandons à Vincent Peillon d’agir en cohérence avec ces propos et donc de retirer l’amendement de Julie Sommaruga.

    Nous vous invitons à continuer à vous mobiliser et à signer et faire signer notre pétition jusqu’à ce que l’amendement soit définitivement retiré. La mobilisation commence à payer.

Nous Suivre sur Dailymotion

Mes amis sur Facebook

Nous suivre sur Twitter