Ouvrir les yeux
sur la theorie du genre.

Accueil > ... > Forum 28

Tragique destin du premier cobaye de la théorie du genre.

17 mai 2013, 19:06, par Veillard Jean-Marie

À 71ans, chirurgien en retraite, je pense pouvoir me prévaloir d’une longue et approfondie connaissance de "l’humain" dans ses différentes composantes : anatomique et physiologique bien sûr, mais aussi psychologique et affective. À ce titre, j’affirme que cette prétendue "théorie du genre" est une infamie et la production de cerveaux malades, profondément perturbés et qui espèrent probablement par là, évacuer les troubles qu’ils éprouvent de par leur propre ambiguité. "Refiler leur vérole" au reste de l’humanité est une recette éprouvée pour qu’ils ressentent moins la leur.
Dans la nature, à laquelle il serait bon parfois de se référer, faudra-il enseigner cette funeste théorie aux corbeaux et aux renards, aux lions et aux rats, aux lièvres et aux tortues ? ...
On discerne vers quoi cette théorie délirante nous mène.
Revenons à une vision saine et naturelle des choses de la vie. N’essayons pas de dissocier artificiellement le biologique de l’organique, le génotype de son expression phénotypique et des fonctions qui y sont associées.
Faudra-t-il, pour satisfaire aux dangereuses et malsaines élucubrations de quelques illuminés, exposer nos petits enfants et les générations à venir aux troubles profonds que ne manqueront pas d’induire, dans de jeunes esprits en construction, des questionnements stériles et des enseignements pervers ?
Aidons les plutôt à découvrir l’ordre naturel des choses et la tolérance qui est due à tout un chacun.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.